L’interview de Florent Atem

Miss Tahiti interview Florent Atem KadalysMag

Florent Atem est un guitariste, internationalement reconnu, nominé deux fois aux Grammy Awards. Il décide de mettre sa carrière musicale en suspens pour réaliser une thèse sur la civilisation américaine. Son talent se retrouve aussi dans cet art, puisqu’il reçoit le « Prix de la thèse 2016 » de l’Université d’Aix-Marseille. Ce tahitien, au parcours atypique et inspirant, nous a fait l’honneur de composer une musique inédite pour un tuto Kadalys tourné avec la magnifique miss Tahiti 2016 « Vaea Ferrand ».

Qu’est-ce qui vous a amené à faire une pause de quatre ans pour rédiger une thèse sur la civilisation américaine ?

Parallèlement à mes activités artistiques, je suis également professeur agrégé d’anglais à l’université de la Polynésie française depuis dix ans. Si j’ai toujours partagé mon temps entre les obligations scolaires et les occupations musicales, il m’a parfois fallu mettre celles-ci en suspens, le temps notamment de présenter les concours d’enseignement tels que le CAPES et l’agrégation : poursuivre sur la voie de la recherche avec l’élaboration d’une thèse de doctorat m’a donc semblé être une suite logique à ma progression. Ce travail m’a en effet valu le « Prix de thèse 2016 » d’Aix-Marseille Université, ce qui est une grande satisfaction compte tenu des sacrifices qu’il m’a fallu faire. Place à la musique à présent !

Vous êtes un modèle d’excellence pour les Outre-Mer, quel est votre secret ?

Très sincèrement, je n’aurais aucunement la prétention de me considérer comme un modèle pour qui que ce soit. Si certaines personnes me voient ainsi, cela me touche bien sûr énormément et m’incite à tout mettre en œuvre afin de tenter d’être à la hauteur de l’estime qui m’est accordée. D’après mon expérience, je dirais que le secret de la réussite consiste tout d’abord à accéder à une réelle connaissance de soi, afin de véritablement trouver sa voie, ce qui aura immanquablement pour effet de transformer de longues et fastidieuses heures de travail en purs moments de plaisir. Je crois qu’il est également primordial de garder l’esprit ouvert et de constamment se remettre en question, tout en s’évertuant à sans cesse repousser ses limites.

Qu’est-ce qui vous a inspiré pour créer cette musique inédite pour Kadalys ?

Il m’a semblé que l’atmosphère paisible et chaleureuse des îles était en parfaite adéquation avec l’image de la marque, ce que j’ai tenté de restituer à l’aide de la sonorité particulièrement enjouée du « ukulele », instrument intimement associé à la vie sous les tropiques. Si ces quelques notes peuvent, l’espace d’un instant, permettre au public de se sentir transporté sur une plage de sable blanc, à l’ombre d’un cocotier, près d’un lagon turquoise, alors la mission est accomplie !

Pour découvrir le tuto et l’animation musical inédite : cliquer ici

Partager cet article :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *